De la géothermie au Centre communal d'animation jeunesse

La géothermie est l'énergie renouvelable retenue pour assurer le chauffage de la structure et des zones annexes.

Le chantier du nouveau Centre communal d'animation jeunesse d'Arçonnay a été ouvert en juin dernier.

L'avancement des travaux est en cours, conformément au planning établi lors de la première réunion de chantier avec les entreprises et l'architecte Jean-Louis Cussot.

Le Centre communal d'animation jeunesse devrait être opérationnel à la rentrée de septembre 2016.

À l'extérieur, un city-stade sera construit.

Un parking végétalisé de vingt-quatre places de stationnement, sera aménagé pour pallier le manque de places dans le centre du bourg.

Géothermie

Conformément au cahier des charges établi par la municipalité, maître d'oeuvre, le principe de la ressource en énergie renouvelable a été retenu pour assurer le chauffage de la structure et des zones annexes sur la base de la géothermie.

L'entreprise Ornaise Maxime Mangot, spécialisée dans cette technique depuis une quinzaine d'années, est en charge de cette partie du chantier et depuis une semaine, les spécialistes et le matériel sont sur le terrain.

L'entrepreneur Maxime Mangot a présenté le principe de base pour sa mise en oeuvre. « La géothermie est l'exploitation de la chaleur stockée dans le sous-sol. Le critère qui sert de guide est la température énergétique à obtenir pour répondre aux besoins d'utilisation de la production d'eau chaude en circuit fermé. Une pompe assure la circulation de l'eau dans le réseau des canalisations en sous-sol et dans le réseau domestique.

Dix points de forage

La zone dédiée au parking a été retenue pour ces ressources géothermales qui selon Maxime Mangot présentent une géologie particulière, confirmée lors du premier forage dans ces couches successives. « Dix mètres de terrain calcaire, 30 m de couche de marne et alluvions puis du grès. Nous avons sondé jusqu'à une profondeur de 110 m avec énormément d'eau. Nous allons réaliser Dix forages pour assurer 660 m de réseau pour une production d'eau chaude en basse énergie. »

La structure géologique du terrain remonte en surface. Maxime Mangot fait état de la remontée d'un morceau de bois et pierres fossilisées avec un aggloméré de formation argileuse calcaire incrusté de coquillages qui laissent à penser « qu'une forêt a été engloutie il y a des millions d'années, en rapport avec la situation géographique de la région située en limite du massif armoricain et du Bassin parisien ». Un avis apparemment partagé avec Bernard Langellier, géologue-biologiste ornais auquel les trouvailles ont été présentées.

Ouest France du 19 décembre 2015.

 

Dernières actualités
  • Nouveaux horaires des déchetteries
    Les horaires d’ouverture des déchetteries de la Communauté urbaine d'Alençon changent au 1er... Lire la suite
  • Tournoi de Judo de RADON.
    Ce dimanche 10 juin, certains judokas participaient au tournoi animation de RADON. Les résultats... Lire la suite
  • La carte d'identité à portée de clic !
    A partir du 1er Mars 2017, en Sarthe, vous pouvez faire votre pré-demande de carte d'identité en... Lire la suite
  • Résultats élections Législatives 2017
    Résultats du second tour Arçonnay 1ère circonscription   Résultats du... Lire la suite
  • Succès pour la chasse aux œufs
    52 enfants ont participé, Dimanche 16 avril après-midi, au parc du Gué de Gesnes, à la... Lire la suite
  • L'artiste peintre Jacques Goupil fait don de ses oeuvres
    L'artiste peintre Jacques Goupil vient d'offrir une quinzaine de toiles à la commune. Mardi,... Lire la suite
  • Un accueil élargi au centre de loisirs communal
    Les vacances de printemps viennent de s'achever et les nouvelles dispositions d'accueil pour les... Lire la suite
  • Directrice générale, Nathalie Dubreil a quitté la ville
    Nathalie Dubreil (à droite) à l'honneur de cette cérémonie marquant son départ de la commune d'... Lire la suite
  • LE 8 MAI CHEMINS DE MÉMOIRE
    La célébration de ce jour de Victoire a débuté à Bérus, par la messe et le dépôt de gerbe au... Lire la suite
  • FRANC SUCCÈS POUR NOTRE FÊTE COMMUNALE
    Les troubadours de la compagnie ZicaVent ont animé la fête   « Arçonnay en fête » a... Lire la suite